Qui suis-je ?

Mon parcours de vie assez particulier

Je m'appelle Anne-Charlotte, créatrice d'Au Conscient

Ma mission est de vous accompagner pour retrouver de la confiance et de la sérénité sur votre chemin de vie. Et ce, en vous reconnectant avec les désirs de votre Âme ...

Économiste de formation spécialisée dans les Politiques de Développement Durable, je me suis finalement reconvertie en 2016 après m'être formée à l'Énergétique et à la Sophrologie.

Passionnée par le Développement personnel et la Spiritualité depuis plus de dix ans, j'ai à cœur de vous partager des techniques qui m'ont été si utiles pour faire face à de nombreux problèmes de santé que j'ai rencontré depuis mon enfance.

Je suis tombée dans la marmite toute petite

Avec un papa magnétiseur et un parcours de santé très musclé, j'ai toujours été attiré par le Développement personnel et la Spiritualité. À mes dix ans, un évènement transforma ma vie. Suite à un grave accident, j'ai perdu la vue de l’œil droit.

Et curieusement, je me suis rapidement adaptée. J'ai pu constater que notre état d'esprit joue un rôle important dans notre processus de guérison.


Qu'il existe une force qui nous permet de surmonter toutes les épreuves de la vie.

Mon expatriation au Mexique

J'ai ensuite suivi un long parcours académique dans le but de faire un Doctorat. Je me suis expatriée au Mexique à mes 21 ans pour poursuivre mes études et j'y suis restée pendant six ans. Je souhaitais agir pour le bien-être de la planète. Je travaillais comme statisticienne dans la protection des forêts.


Après des épisodes de crises d'anxiété, je découvris la méditation fin 2011. Je me suis faite accompagnée pendant plusieurs années par différents thérapeutes, j'ai même suivi des enseignements chamaniques au Mexique. 


Je me suis ensuite formée au Reiki, à l'Hypnose, au Yoga, pour Canaliser les messages des Anges ... tous ces sujets me passionnaient. Je comprenais que je n'étais pas la seule à être si sensible aux énergies.

J'ai suivi les désirs de mon Âme

À mon retour en France en 2014, suite à de lourdes opérations pour récupérer la vue de mon œil droit, je décidai d'abandonner mon poste de chercheuse à l'OCDE et mon projet de Doctorat sur la mesure du bien-être (oui oui, un sujet assez curieux !).


J'avais envie d'apporter des solutions concrètes aux personnes. De partager tous ces outils que j'utilise quotidiennement et qui me permettent d'appréhender positivement les aléas de la vie.


Je repris alors une formation pour devenir Sophrologue et j'exerce depuis fin 2016.